Charade Charade Super Show #3

Véritable spectacle en piste comme dans les paddocks, le Charade Super Show a été créé en 2022 pour rendre hommage à la légende du circuit et célébrer le sport automobile à travers les décennies.

 

La troisième édition du 𝐂𝐡𝐚𝐫𝐚𝐝𝐞 𝐒𝐮𝐩𝐞𝐫 𝐒𝐡𝐨𝐰 a attiré 12.000 spectateurs, confirmant sa place parmi les rendez-vous incontournables du calendrier des sports mécaniques français.

Charade Super Show #3

L’événement majeur de la saison s’est déroulé les 13 et 14 juillet pour une troisième édition exceptionnelle dédiée à tous les amoureux du sport automobile sur le circuit de Charade.

Des démonstrations de véhicules iconiques, des parades, des animations, ainsi que de nombreuses surprises étaient à retrouver tout au long de ce week-end.

Programme officiel

Côté pilotes
Jean-Claude Andruet

Pilote de rallye français, Jean-Claude Andruet a remporté deux fois le titre de champion de France des rallyes sur asphalte en 1968 et 1970. Il devient également couronné champion d’Europe la même année, à bord de son Alpine A110 1600.

Parmi ses multiples succès, il remporte notamment la toute première épreuve organisée en WRC (Championnat du monde des rallyes), le réputé Rallye Monte-Carlo en 1973.

Il a retrouvé à l’occasion du Charade Super Show le circuit de Charade qu’il connaît bien puisqu’il y a couru notamment : 1 Trophée d’Auvergne en 1967, le Tour de France automobile en 1972 et 1974, 1 manche du Championnat d’Europe des protos 2 Litres et plus récemment en 2021 dans le cadre de la Coupe de France des circuits à bord d’une Peugeot 505.

Soheil Ayari

Soheil Ayari était présent pour la troisième édition du Charade Super Show !

7 titres de Champion de France (monoplace, Super Tourisme et Grand Tourisme), un record en Formule 3 (11 victoires sur 14 courses), 13 participations aux 24 heures du Mans… Venez à la rencontre d’un vrai passionné de sport automobile

Jean Ragnotti

Jean Ragnotti était présent pour la troisième édition du Charade Super Show !

Quelques lignes du palmarès de Jean Ragnotti :

1977 – 4e des 24 Heures du Mans (Inaltera)
1978 – 2e du Monte-Carlo (Renault)
1978 – 4e des 24 Heures du Mans (Renault)
1979 – 2e du Tour de Corse (Renault)
1980 – Champion de France des Rallyes (Renault)
1984 – Champion de France des Rallyes (Renault)
1988 – Champion Superproduction (Renault)
1990 – Champion France Gr N (Renault)
1995 – 1e en 2 litres au Monte Carlo (Renault)

Christian Sarron

Le 𝐂𝐡𝐚𝐫𝐚𝐝𝐞 𝐒𝐮𝐩𝐞𝐫 𝐒𝐡𝐨𝐰 a célébré son héros local, 𝐂𝐡𝐫𝐢𝐬𝐭𝐢𝐚𝐧 𝐒𝐚𝐫𝐫𝐨𝐧 ! Il y a 40 ans, le natif de Riom devenait Champion du Monde de Vitesse Moto en 250 cc au guidon d’une Yamaha, à l’issue d’une saison ponctuée par 3 victoires et 8 podiums.

 

Quelques lignes de son palmarès :

Champion du monde 250 cc en 1984

3e du championnat du monde 500 cc en 1985 et 1989

7 victoires en Grand Prix (250 cc et 500 cc)

Vainqueur du Bol d’or 1994

Raymond Roche

Le premier Champion du Monde Français de l’histoire du Superbike était au Charade Super Show ! Né en 1957 à Ollioules (Var), Raymond Roche se révèle en 1976 quand il signe le 2e temps des essais de son premier Grand Prix de France Moto dans la catégorie 250 cm3. En 1981, il devient Champion du Monde d’Endurance avec Kawasaki, puis se classe 3e du Championnat du Monde 500 cm³ en 1984 avec Honda.

Au total, il participe à 83 Grands Prix et monte 10 fois sur le podium. En 1990, Raymond Roche rejoint le championnat du monde de Superbike, qu’il remporte avec Ducati, devenant ainsi le premier Français à gagner ce championnat !

Alain Michel

C’est l’un des plus titrés des pilotes français, toutes disciplines confondues. Les lignes de son palmarès en side-car parlent d’elles-mêmes : 16 saisons au plus haut niveau, 138 Grands Prix disputés, 77 podiums, 18 victoires, 43 poles, 1 titre de Champion du Monde, 3 titres de vice-Champion du Monde, 9 titres de Champion de France.

Au début des années 1970, c’est pourtant bien à moto qu’Alain Michel avait débuté sa carrière, devenant même vice-champion de France 500 cm3. Il jugea pourtant l’expérience peu concluante et se tourna donc vers le side-car, catégorie très considérée à l’époque, qui faisait alors partie intégrante du Continental Circus. Aujourd’hui âgé de 71 ans, le natif de Montélimar réenfilera le casque et le cuir pour le plus grand plaisir des spectateurs du Charade Super Show !

Romain Monti
Romain Monti revient au Charade Super Show ! Si vous ne le connaissez pas, foncez sur YouTube. Depuis 8 ans, il y partage les coulisses de ses courses et livre de l’intérieur le témoignage d’un pilote de haut niveau au travers de sa chaîne YouTube, qui cumule près de 200.000 abonnés.
Romain Monti est particulièrement crédible dans son rôle, car il obtient en piste des résultats significatifs. Depuis ses débuts en Peugeot 207 Spider Cup en 2010, il a progressé dans les échelons du GT au point de remporter le Maserati Trofeo World Series en 2015, puis les 24 Heures de Spa-Francorchamps 2018 dans la catégorie Silver.
Rudy Servol
Un homme pressé au Charade Super Show. Déjà trois fois vainqueur cette saison, Rudy Servol est actuellement en tête du Championnat de France GT FFSA au classement AM Cup. À Nogaro, le Clermontois et son équipier Matteo Salomone sont même parvenus à imposer leur Porsche 718 Cayman au scratch… Un exploit qu’aucun concurrent de leur catégorie n’avait réussi depuis 2017 ! Sa passion pour la compétition, il l’a d’abord vécue sur deux roues puis sur quatre, devenant notamment Champion de France de Midget en 2010 et de Supertourisme en 2014. Il était présent au Charade Super Show les 13 et 14 juillet prochains !
Nathanaël Berthon
En bon Clermontois, Nathanaël Berthon ne pouvait pas rater Charade Super Show !
Pour lui, tout a commencé par une victoire en karting qui lui a permis d’obtenir une récompense financière et de décider son père à lui acheter son premier kart… Ses résultats l’amenèrent jusqu’au GP2, discipline dans laquelle il a remporté une course au Hungaroring en 2013 et même jusqu’à la F1, puisqu’il y a fait des tests pour l’écurie HRT en 2011. Comme beaucoup, il a finalement trouvé refuge en endurance et cumule à ce jour huit participations aux 24 Heures du Mans.
Jean-Philippe Belloc

À 54 ans, il est devenu pilote de développement de la Foenix H2 de Solution F, une GT motorisée par un V8 à combustion hydrogène que les spectateurs du Charade Super Show ont eu la chance de voir évoluer. Et ce n’est pas tout ! Il prendra aussi le volant de la légendaire Viper GTS-R aux couleurs de l’Équipe de France.

Une édition spéciale 50 ans du dernier GP Moto Charade 1974 !
50 ans du GP Moto Charade

En 1974, le week-end des 19, 20 et 21 avril, avait lieu le 10ème et dernier Grand Prix Moto de Charade comptant pour les Championnats du monde de motocyclisme. Un événement populaire et unique, qui avait réuni 100 à 130 000 personnes autour d’un superbe spectacle, sur le mythique circuit de Charade. Les spectateurs ont pu assister notamment au duel Giacomo Agostini sur Yamaha et Phil Read sur MV Agusta.

 

Cette année, le Charade Super Show a rendu hommage et célébrer les 50 ans de cet événement iconique.

Côté voitures
Ligier JS21

Conçue à la va-vite en raison d’un changement de réglementation tardif interdisant l’effet de sol pour la saison 1983 de Formule 1, la Ligier JS21 prend la forme d’un cigare qui tranche radicalement avec ses devancières. Ne disposant pas de moteur turbo, mais d’un classique V8 Cosworth, elle innove avec une suspension hydropneumatique dérivée de celles que l’on retrouve sur les Citroën de l’époque.

March 811

La March 811 de 1981 se distingue par des détails techniques et esthétiques qui ne manqueront pas de surprendre les spectateurs.  Ses sponsors déjà : un cabaret nocturne, un fabricant de papier à cigarettes et un brasseur de bière… Cocktail explosif que l’on imagine difficilement aujourd’hui. Des sept châssis construits, celui présenté au Charade Super Show était celui qui a décroché le meilleur résultat, une 7e place aux mains de Derek Daly lors du Grand Prix de Grande Bretagne 1981, et ce grâce à des évolutions dont il est le seul à avoir bénéficié (un empattement court notamment).

Lola T492

La 𝐋𝐨𝐥𝐚 𝐓𝟒𝟗𝟐, châssis HU33, présentée au Charade Super Show, vient des États-Unis où elle a couru de 1982 à 1985. À la suite d’un accident, elle a été remisée pendant plusieurs dizaines d’années dans un garage avant d’être importée en France pour y être totalement restaurée, conforme à ses spécifications d’origines, inclus le moteur 4 cylindres Ford Pinto de 2 litres et la boite de vitesses VW. Une curiosité à ne pas manquer !

Renault 21 Europa Cup

Il s’agit bien d’un modèle d’origine, l’un des 52 fabriqués par la Régie pour le championnat monotype 𝐑𝐞𝐧𝐚𝐮𝐥𝐭 𝟐𝟏 𝐄𝐮𝐫𝐨𝐩𝐚 𝐂𝐮𝐩 qui se disputait en 1989 en ouverture des épreuves européennes de F1. Son 4 cylindres, alimenté en air par un turbo Garrett soufflant à 1,6 bar, développe 300 ch et 420 Nm de couple. De quoi emmener la berline d’une tonne à près de 300 km/h en pointe !

Foenix H2

La 𝐅𝐨𝐞𝐧𝐢𝐱 𝐇𝟐, qui a roulé en ouverture des 24 Heures du Mans, a repris la piste les 13 et 14 juillet au 𝐂𝐡𝐚𝐫𝐚𝐝𝐞 𝐒𝐮𝐩𝐞𝐫 𝐒𝐡𝐨𝐰. Les spectateurs seront sans doute surpris de constater qu’un moteur vert peut conserver certains agréments sonores qui leurs sont chers. Car finalement, à 6.500 tr/min, il sera impossible pour quiconque de faire la différence entre le V8 de 6.2 litres compressé fonctionnant à l’hydrogène et un équivalent traditionnel fonctionnant à l’essence. La voiture, conçue et fabriquée chez Solution F, filiale du Groupe GCK basé dans Puy-de-Dôme, préfigure les GT et protos de demain. Ce laboratoire technologique, dont la puissance dépasse les 600 cv, prouve que le sport automobile peut encore jouer son rôle de banc d’essais grandeur nature pour les véhicules du futur.

McLaren M10B F5000

Encore une voiture exceptionnelle était présente au Charade Super Show : la McLaren M10B châssis n° 400-05.

La Formule 5000 était, dans les années 1970, l’antithèse exacte de ce qu’est devenue la F1 d’aujourd’hui : simple, pas chère, spectaculaire.

La McLaren M10B reste le modèle le plus victorieux de la Formule 5000, avec quatre titres gagnés entre 1970 et 1974. Au total, seuls 21 exemplaires ont été construits, ce qui en fait une voiture de course très rare.

Chrysler Viper GTS-R

Art & Revs et le Circuit de Charade sont heureux d’avoir présenter la 𝐂𝐡𝐫𝐲𝐬𝐥𝐞𝐫 𝐕𝐢𝐩𝐞𝐫 𝐆𝐓𝐒-𝐑 au 𝐂𝐡𝐚𝐫𝐚𝐝𝐞 𝐒𝐮𝐩𝐞𝐫 𝐒𝐡𝐨𝐰. 𝐉𝐞𝐚𝐧-𝐏𝐡𝐢𝐥𝐢𝐩𝐩𝐞 𝐁𝐞𝐥𝐥𝐨𝐜 était à son volant, 22 ans après l’avoir menée à la 3e place de la catégorie LM GTS aux 24 Heures du Mans 2002. Avec son immense capot dissimulant un monumental V10 de 8 litres, la Viper reste LA sportive américaine iconique des années 1990.

Alpine A450b

Basé sur un châssis Oreca, ce prototype « ouvert » est motorisé par un V8 Nissan de 4,5 litres développant 490 cv. La version « b » de l’Alpine A450 présentée au Charade Super Show a participé au WEC en 2015 et a notamment remporté les 6 Heures de Shanghaï, premier succès d’Alpine en Championnat du Monde depuis les 1.000 km du Mugello en 1975 avec l’A442.

 

𝐏𝐚𝐥𝐦𝐚𝐫è𝐬  :

  • 2013 : Victoire à Budapest ELMS
  • 2013 : Champion ELMS
  • 2014 : Victoire au Red Bull Ring ELMS
  • 2014 : 3e des 24 Heures du Mans (LMP2)
  • 2014 : Champion ELMS
  • 2015 : Victoire à Shanghaï WEC (LMP2)

Côté animations
Des animations pour toute la famille !

Il y en avait pour tous les goûts : pour les grands comme les petits, dans les paddocks et en piste. Un ensemble d’animations pour toute la famille composé de :

 

  • Simulateurs de pilotage,
  • Un circuit de slot racing,
  • Des manèges,
  • Des jeux gonflables,
  • Des baptêmes de piste, etc.

Et d’autres belles autres surprises étaient à découvrir !

 

Show Sarah Lézito by Dafy Moto

Sarah Lézito était présente au Charade Super Show !

Wheelings, stoppies, burns… la reine mondiale du Stunt moto a proposé une expérience spectaculaire !

Originaire d’Épernay (Marne) et âgée de 31 ans, Sarah Lézito a débuté les figures à moto dès son adolescence pour devenir une légende vivante de son sport au point d’être choisie par les studios d’Hollywood pour doubler Scarlett Johansson dans “The Avengers 2” et “Black Widow”. Suivie par des millions de fans sur les réseaux sociaux, ses performances enflamment la toile.

Invitée par Dafy Moto, elle a mis le feu au Puy-de-Dôme le 14 juillet !

Photo : @sarahlezito

 

Show Moto Trial par Benoît Duchesne

Benoît Duchesne est un pilote auvergnat de Moto Trial. Il a débuté sa carrière en vélo Trial avant de s’élancer en moto. Après de nombreuses années en compétitions et remporté plusieurs titres de champion d’Auvergne, Benoît Duchesne fait découvrir l’univers du monde du Trial à travers de nombreux shows et démonstrations. Il était présent au Charade Super Show, dans la zone de Thèdes !

 

Plan et accès
Infos pratiques

Charade Super Show
13/14 juillet 2024
Circuit de Charade
Rond-point de Manson
63122 Saint-Genès-Champanelle

 

Samedi : 14h-22h

Dimanche : 9h-18h30

Contact

Vous souhaitez plus d’informations ?
Nous sommes à votre écoute pour répondre à vos enjeux